Comment animer son blog professionnel

Comment animer son blog professionnel

Beaucoup se demandent comment animer son blog professionnel, aujourd’hui nous vous proposons un article en 10 étapes pour vous aider à alimenter et animer votre blog professionnel afin d’augmenter le trafic sur votre site et votre taux de conversion.

Bien souvent, les entreprises mettent en place un site web (site vitrine, site marchand, etc.) afin d’augmenter leur visibilité sur le web. Cependant, la simple mise en place du site ne suffit pas. L’agence de communication que vous choisissez pour la mise en place de votre site vous explique normalement que pour être bien référencé il faut du contenu.

Pour effectivement être bien placé, il faut du contenu, mais pas n’importe quel type de contenu. Il ne suffit pas de rédiger des articles au hasard en espérant obtenir du résultat. Cela ne marche jamais, toute action menée pour une entreprise doit être stratégique. Pour cela il faut identifier les méthodes et les enjeux de chaque action.

Le choix du sujet

Rédiger un article de blog pour animer sa communautéLe choix du sujet est bien souvent difficile, nous ne savons pas forcément quoi écrire, quel sujet traiter. Ne paniquez pas, car sans le savoir, vous avez déjà une montagne de sujet à traiter.

Que vous vendiez des biens ou des services, vos clients ont toujours tout un tas de questions à vous poser. Que ce soit sur l’utilisation d’un produit, sur l’entretien de celui-ci ou bien encore à quelles fréquences doivent-ils faire appel à vos services (dans le cas d’une prestation de service).

Notez les interrogations de vos clients, ce sont des bons sujets, et vous êtes sûr que ce sont des sujets qui intéressent votre clientèle.

Regroupez les questions qui sont en rapport par exemple « pourquoi entretenir sa clim et à quelle fréquence faut-il faire un entretien de clim ». Cela vous permet de répondre à plusieurs interrogations qui sont en rapport et de fournir un article plus substantiel à vos utilisateurs.

La rédaction du contenu préliminaire

Une fois que vous avez sélectionné un sujet, vous allez commencer par essayer de répondre le plus simplement possible à chaque interrogation. Cela vous permettra d’avoir une base pour votre article.

Il est important de répondre avec des mots et des explications simples. Partez du principe que le lecteur ne connait pas votre métier, et par conséquent il ne connait pas tous les termes techniques liés à celui-ci. Il n’y a rien de plus désagréable que de lire un texte dont on ne comprend pas les termes.

À ce stade, vous devez avoir un document qui ressemble à une interrogation tel qu’on en avait lorsqu’on allait à l’école. Une question, avec une réponse détaillée en dessous. Je vous assure que c’est très bien, c’est comme cela que l’on commence à rédiger un article.

Le SEO ou comment intégrer les mots clés

Le choix des mots clés

Une fois que vous avez répondu aux interrogations de vos clients, vous allez devoir identifier les mots clés qu’ils utilisent.

C’est une des parties les plus importantes de la rédaction de l’article. En effet, lorsque nous faisons une recherche sur le web, nous entrons des mots clés dans le moteur de recherche.

Vous devez donc identifier les mots utilisés par votre clientèle qui soit en rapport avec votre activité, et avec les questions posées.

C’est à ce moment de la rédaction que vous allez inclure dans votre texte des termes techniques de votre métier, ainsi qu’une définition pour ceux-ci.

L’utilisation des mots clés

Référencement SEO et intégration de mots clésUne fois les mots clés identifiés, et les termes techniques expliqués, vous allez devoir les intégrer à votre texte.

Gardez à l’esprit que lorsqu’on rédige un article, il faut le faire en bon français, avec une logique rédactionnelle. Vous devez donc proscrire l’ajout de mots clés à tort et à travers dans votre texte. Il est important que ces mots clés soient placés correctement et bien intégrés dans vos phrases.

Votre texte ne doit pas être rédigé pour les moteurs de recherche, il faut qu’il soit rédigé pour vos clients, et j’insiste bien là-dessus, car c’est très important.

À ce stade de la rédaction, vous devez avoir plusieurs paragraphes répondant aux interrogations de vos clients incluant des termes techniques expliqués et des mots clés.

Après le fond, la forme

Dans les premières étapes de la rédaction de votre article, nous nous sommes intéressés au fond de l’article. Maintenant nous allons nous pencher sur la forme.

Votre article doit impérativement suivre une logique rédactionnelle. C’est-à-dire que vous allez avoir besoin de hiérarchisation de votre contenu.

Pour cela vous allez avoir besoin de titres. Pour le choix des titres, c’est assez simple, vous allez simplement réutiliser les interrogations de vos clients.

Par exemple, vous avez décidé de traiter les questions concernant l’entretien d’une clim, vous pouvez donc utiliser comme gros titre, ou titre 1 : « Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’entretien de sa clim ».

Vous allez ensuite faire un petit paragraphe d’entrée en matière qui permettra au lecteur d’identifier et de commencer à appréhender le sujet qui sera traité.

Pour la suite il vous suffit d’utiliser les interrogations de vos clients comme titre intermédiaire et les réponses comme paragraphes.

En moyenne nous avons deux paragraphes entre chaque titre.

Quelle est la longueur recommandée pour un article de blog efficace ?

La longueur d’un article est importante, car un article trop court en dira trop peu sur le sujet et ne permettra pas d’être bien référencé, mais un article trop long risque de perdre vos utilisateurs.

Votre article devra donc faire au minimum 400 mots et ne devra pas excéder (ou pas trop) les 2000 mots. Si votre article comporte bien plus de 2000 mots, je vous recommande de le diviser en deux parties.

Diviser un article très long en plusieurs parties vous permettra non seulement de répondre à toutes les interrogations en y apportant des éléments plus clair et détaillé, mais cela permettra également de ne pas perdre le client et ainsi le laisser en attente de la suite. Si la première partie l’a intéressé, l’utilisateur reviendra forcément lire la deuxième partie.

Il existe toutefois une situation où un article peut dépasser les 2000 mots, c’est lorsque vous souhaitez être référent sur un sujet en particulier. Vous allez devoir rédiger un article le plus complet possible tout en y apportant des réponses qui ne sont présentes sur aucun autre article.

Illustrez votre article

Votre article est maintenant rédigé, mais il n’est pas encore prêt à être publié. Avant de le publier, vous allez devoir trouver des illustrations qui vont vous permettre d’attirer l’œil du lecteur, mais également d’aérer le texte.

Ne mettez pas trop d’illustrations dans l’article. Si votre article est court (400) mots, évitez de mettre 12 images sinon les lecteurs n’arriveront plus à accéder à l’information.

Vous aurez donc compris que le nombre d’images utilisées pour illustrer est proportionnel à la longueur de l’article.

Publication et fréquence

Maintenant que votre article est prêt à être publié, vous allez devoir choisir le bon moment pour le faire.

Il est bien de se créer un planning des publications, afin d’ajouter du contenu régulier sur votre site, par exemple 1 article par semaine ou 1 article toutes les deux semaines.

Publier toujours à la même date permet de créer une habitude et une attente chez vos lecteurs.

Soyez donc prêt à rédiger rapidement le prochain article.

La diffusion de votre articlePubliez et partagez votre article

Maintenant que vous avez rédigé et publié votre article, vous allez avoir besoin de le diffuser.

La diffusion d’un article ne se fait pas toute seule, c’est pourquoi il existe des community managers (leur métier consiste à animer et fédérer une communauté pour le compte d’une entreprise).

Utiliser les moyens à votre disposition

Une multitude de moyens sont à votre disposition pour partager votre article. Nous allons voir ensemble quelques méthodes de diffusion.

Les réseaux sociaux

Vous pouvez partager votre article sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. Ces réseaux sont un bon moyen d’attirer et de fédérer votre communauté vers votre site web. De plus, le système de partage et de tag permet à votre communauté de diffuser à leur tour votre article.

La newsletter

Si votre site web possède un système de newsletter, vous pouvez prévenir vos clients inscrits de la sortie de votre article. Attention, il n’est pas légal d’envoyer des newsletters à des prospects n’en ayant pas fait la demande.

Les notifications push

Ce système de notification permet aux abonnés de recevoir directement l’information sous forme de popup. Ce format est très pratique et de plus en plus courant.

Gardez à l’esprit que votre communauté est votre meilleur atout dans la diffusion de vos contenus.

Le bilan post publication

Après la publication et la diffusion de votre article, il est bien de faire une analyse des répercussions que celui-ci a eu sur votre trafic et votre taux de conversion.

Vous allez donc regarder combien de personnes ont lu votre article, pendant combien de temps (cela vous permet de savoir si votre article a entièrement été lu), et combien de personnes ont appelé, envoyé un message ou acheté un produit.

Regarder également d’où sont venus les lecteurs, qu’ils soient arrivés en accès direct ou qu’ils soient venus des réseaux sociaux.

Il est important de prêter attention aux commentaires des lecteurs.

Cela vous permettra d’identifier les points forts de votre article ainsi que ses points faibles.

La dernière étape : écrire l’article suivant

La dernière et dixième étape consiste à recommencer à l’étape une, tout en prenant en compte les éléments du bilan. À savoir, ce qui a bien fonctionné dans votre article (ses points forts), ce qui a moins bien fonctionné (ses points faibles) afin de rédiger un article de meilleure qualité.

Les points essentiels que vous devez retenir :

  • Bien choisir son sujet, en prenant en compte les interrogations de vos clients.
  • Répondre simplement et clairement aux interrogations posées.
  • Identifier les mots clés utilisés par vos clients afin de les intégrer dans votre réponse.
  • Porter une attention particulière à la forme de votre article. La hiérarchie est importante, un article ne contient pas deux grands titres.
  • Attention à la longueur de votre article, il ne doit pas être trop court, mais il ne doit pas être trop long. N’hésitez pas à diviser en deux un article qui serait trop long.
  • Illustrez votre article afin de le rendre plus attrayant pour vos clients. Attention à ne pas mettre trop d’illustrations. Appuyez-vous sur la longueur du texte pour déterminer le nombre d’illustrations à utiliser.
  • Préparez un planning de publication avec une fréquence régulière. Cela permet de créer l’habitude chez vos lecteurs. Cassez de temps en temps les habitudes et proposez un contenu « surprise ».
  • Diffusez votre article à l’aide de tous les moyens que vous avez à disposition : réseaux sociaux, newsletters, mailing, notifications push, etc. N’oubliez pas que votre communauté est votre meilleur atout, apportez-lui un soin particulier et répondez aux commentaires.
  • Faite un bilan post publication afin de déceler les forces et faiblesses de votre article.
  • Rédigez un nouvel article en prenant en compte les éléments du bilan et les commentaires de vos utilisateurs.