L’importance du MVP pour vos projets

MVP ce qu'il faut et ne faut pas faire

Les adeptes de la méthode dite Lean Startup préconisent de créer avant tout un MVP. Mais, qu’est-ce qu’un MVP ? Que cela signifie-t-il ?

La définition du MVP

MVP signifie Minimum Viable Product, soit en français Produit Minimum Viable. Le principe de la stratégie MVP est de réaliser un projet avec le minimal vital afin de valider ou d’invalider des hypothèses de départ formulées.

La réalisation d’un cahier des charges MVP permet d’atteindre plusieurs objectifs, à savoir : tester la viabilité du projet, pouvoir commencer à réaliser une levée de fond, réduire les coûts inhérents au développement du projet, etc.

Expression du besoin

Avant de réaliser un MVP il faut savoir définir précisément les besoins de votre projet. Effectuer cette étape vous permettra de garder une vue d’ensemble de votre projet, et de conserver une ligne directrice qui vous permettra d’éviter de partir dans tous les sens. 

Les exigences pour le MVP

En tant qu’agence de communication, nous sommes parfois amenés à réaliser le cahier des charges pour le MVP de nos clients. Avant d’arriver à un résultat adapté, il faut écouter le client et exprimer sa demande sur un document clair et concis.

Souvent, le client s’étendra sur des points qui lui paraissent importants, et omettra certains détails qui auront une importance vitale pour le projet. Après avoir réuni les informations du projet, on doit définir avec le client ce qui est réellement important, indispensable.

Prenons un exemple simple, un client pour la création d’un site internet de service a exprimé le besoin d’avoir un site en ligne dans les plus brefs délais, avec au minimum les fonctionnalités suivantes :

  1. Un espace membre pour les particuliers
  2. Un espace membre pour les professionnels, avec fonctionnalité de cotisation en ligne
  3. Demande de devis, suivi de projet en cours et commissions
  4. Historique des projets réalisés
  5. Parrainage, système de points (monnaie virtuelle)
  6. Questionnaire de satisfaction
  7. Système de gestion de contenu (Articles, actualités)
  8. Agenda
  9. Bannières publicitaires
  10. Messagerie
  11. Statistiques
  12. Optimisation SEO
  13. Administration via le Back-Office

Cela ne constitue qu’une partie des demandes pour le projet, mais nous n’allons délibérément pas nous étendre sur le reste.

Les préconisations pour un le MVP

Il faut garder à l’esprit qu’il n’existe pas qu’une seule méthodologie pour concevoir un MVP, tout dépend du sujet auquel il s’applique. Pour autant, tous les MVP ont une particularité commune : être centré sur un but unique.

Ainsi, un service MVP doit offrir seulement une prestation particulière et simplifiée. Même si le MVP n’est qu’un prototype, il doit pour autant effectuer la tâche qu’il lui est donnée, parfaitement. Le principe étant de fournir à l’utilisateur un système qui fonctionne afin d’éviter de provoquer une frustration à cause d’un bug ou d’un dysfonctionnement.

Vous trouverez ci-après une infographie qui illustre la bonne méthodologie pour la réalisation d’un MVP.

MVP ce qu’il faut et ne faut pas faire

Il faut garder à l’esprit qu’il y a souvent des fonctionnalités qui sont considérées comme des “must-have” mais qui ne sont pas forcément nécessaires pour séduire le client ou qui ne correspondent carrément pas à ses besoins.

Il faut examiner toutes les fonctionnalités et se demander si elles sont vraiment ce dont les utilisateurs ont besoin.

Mise en place d’un mécanisme manuel

Dans de nombreux cas, vous pourriez être en mesure de simuler manuellement des caractéristiques qui finiront par être accomplies par le système. Ceci est ce qui est connu comme un “trick mécanique”, dans lequel vous entrez une certaine demande, qui est ensuite envoyée à un opérateur qui s’occupe d’effectuer la tâche et fournit ce qui semble être sorti du système.

Cela fonctionne principalement lorsque le projet demande l’intégration d’algorithme complexe pour effectuer une tâche. Dans le cas d’un MVP, il est conseillé de simuler manuellement en premier.

En résumé, le MVP c’est…

Il faut que vous gardiez à l’esprit qu’un MVP comme son nom l’indique, est un produit à destination du public. Ce n’est pas parce que ce produit ne possède pas toutes les fonctionnalités du produit final qu’il doit être considéré comme un prototype ou une maquette.

Le MVP est par définition un produit fini et entièrement fonctionnel, et non une version abrégée d’un produit. C’est le tout premier produit que vend votre entreprise. Ce produit est destiné à être augmenté et amélioré avec de nouvelles fonctionnalités.

Le plus difficile pour un prestataire étant de gérer le client qui, lors de la mise en place du MVP veut garder un maximum de fonctionnalité tout en les dégradant. Il faut réussir à lui faire comprendre que le principe du MVP étant tout le contraire : garder le minimum de fonctionnalité, mais chaque fonctionnalité doit remplir sa fonction parfaitement.