Qu’est-ce que le marketing participatif ?

Depuis plusieurs années les habitudes de consommations ont évoluées. Grâce aux médias du web, les prospects ont accès à de plus en plus d’informations sur les produits qui sont susceptibles de les intéresser.

Aujourd’hui il est possible de comparer en quelques clics la qualité des produits (via les commentaires d’autres acheteurs), le prix, ou encore la qualité du service de livraison ou du service après-vente.

Depuis le début des années 2000, les consommateurs sont de plus en plus désireux de donner leurs avis sur les produits et services proposés par les entreprises.

Les enjeux du marketing participatif

Aujourd’hui le client est très volatile et passe d’une enseigne à l’autre. Nous sommes tous pareils, nous cherchons l’offre la plus avantageuse.

Pour ce faire nous regardons généralement deux indicateurs :

  • La qualité
  • Le prix

C’est pourquoi le marketing participatif est devenu un outil puissant du marketing et de la communication d’une entreprise.

En permettant à sa clientèle de prendre part au processus de création et de mise en place des projets de l’entreprise, le client se sent considéré, écouté et à l’impression que le produit lui « appartient » un peu.

Cette technique permet donc de fidéliser le chaland à une marque, une enseigne, etc.

Pourquoi mettre en place des campagnes de marketing participatif ?

Le client prenant part à la vie du projet cela permet à l’entreprise de réduire ses coûts, le client devient alors un outil marketing et transmet le message autour de lui, ce qui permet d’augmenter l’impact d’une campagne de communication à moindres coûts.

La participation des clients à l’effort marketing d’une entreprise renforce le message et incite d’autres clients à se joindre au mouvement.

Le sentiment d’appartenance et le besoin de reconnaissance sont deux facteurs qui incitent les chalands à s’impliquer personnellement dans la démarche de l’entreprise.

Les difficultés et les risques du marketing participatif

Avec la participation de multiples acteurs, des difficultés et des risques sont à craindre.

En effet, qui dit une multitude d’acteurs, dit également une énorme masse d’information et de suggestion proposées pour le projet. Il faut donc pouvoir traiter ces informations correctement.

Par exemple, imaginons une entreprise qui souhaite faire participer ses clients aux choix du nom d’un nouveau produit. Celle-ci lance une campagne sur Facebook incitant ses clients à soumettre leurs idées.

Il faudra ensuite traiter les idées des consommateurs afin de pouvoir prendre une décision quant au nom du produit. Cela peut prendre beaucoup de temps. De plus, il existe également le risque que le message initial soit détourné.

En bref

Le marketing participatif est un outil puissant du marketing actuel qui permet aux entreprises de déléguer une partie de leur projet à leur client afin d’augmenter la fidélité et de renforcer l’impact de la campagne de communication lié au projet tout en diminuant les coûts.

Cependant, il faut garder en tête les difficultés et risques liés à cette technique de marketing afin d’éviter les débordements et les répercussions négatives sur l’entreprise.