Les bonnes pratiques web en 2017 pour avoir un site au top

Internet évolue constamment, ainsi que les bonnes pratiques afin d’avoir un site qui soit toujours mieux référencé et en qui vos utilisateurs peuvent faire confiance. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un site e-commerce.

Le 4 novembre 2016, Google faisait une annonce officielle expliquant l’intérêt de passer au “mobile first”. C’est à dire, penser d’abord à la navigation sur mobile.

En effet, depuis plusieurs années déjà, et avec l’essor des smartphones, la navigation mobile gagne en intensité. Les études démontrent que la navigation via un ordinateur est en constante baisse tandis que l’accès au web à partir d’un téléphone connaît une croissance continue.

Cette nouveauté qui fait évoluer le marché du site web influence désormais les designers web et les intégrateurs à penser davantage à soigner la conception des sites pour les mobiles. Qui nécessite d’être allégés en informations, allant à l’essentiel et permettant un affichage optimal du site.

L’index Google

Google, ainsi que les autres moteurs de recherche, possède ce qui est appelé un index. Concrètement, c’est une liste de tous les sites que le moteur de recherche référence.

Depuis toujours, cet index donnait la priorité aux sites desktop (site affiché sur ordinateur), c’est ce qui était appelé la version standard de l’index.

Cependant, avec la multiplication du matériel nomade qui permet de naviguer sur internet (tablette, smartphone) la tendance s’est peu à peu inversée. De nos jours, le nombre de recherches sur Google effectuées avec les appareils nomades a dépassé celles effectuées avec des ordinateurs.

Pour suivre cette évolution, il était tout à fait normal de privilégier en priorité les résultats de sites s’affichant sur mobile dans les SERP’s (Search Engine Result Page ou page de résultats des moteurs de recherche) . C’est pour cela que d’ici quelques mois il sera obligatoire d’avoir un site qui s’affiche sur les supports nomades afin de rendre son site accessible au plus grand nombre.

Le responsive web design

Dans les années 2010, l’appellation “Responsive web design” a fait son apparition. C’est une technique qui permet de rendre un site accessible sur tout support sans avoir besoin de créer un nouveau site spécifique, ou une application.

Depuis lors, les technologies et méthodes ont évolué, ce qui a mené à repenser la façon dont on conçoit un site internet. Il faut donc penser en “mobile first”, c’est-à-dire créer le site en version mobile en premier, puis faire les déclinaisons pour la version desktop.

Les avantages du responsive web design résident dans l’absence de “duplicate content” (contenu dupliqué) qui est pénalisé par les moteurs de recherche, la réduction du coût de développement et de la maintenance, car, en effet tenir à jour plusieurs versions d’un même site augmente significativement le budget et pour finir, votre site devient accessible sur n’importe quelles résolutions d’écran.

Le certificat de sécurité SSL

La mise en place d’un certificat SSL permet de sécuriser les sites web afin de protéger les données à caractère personnel des utilisateurs.

Jusqu’à aujourd’hui, c’était principalement les banques et les pages concernant le processus de commande des sites de e-commerce qui utilisaient ces certificats de sécurité.

Depuis peu, Google souhaite privilégier les sites sécurisés. C’est pourquoi il devient essentiel pour toutes les boutiques en ligne de sécuriser l’intégralité de leur site web via l’utilisation de ce procédé.

Cependant, les boutiques en ligne et les banques ne sont plus les seules personnes concernées par cette sécurisation web, qui permet d’instaurer la confiance entre le site web et ses utilisateurs. Les sites web sécurisés sont indiqués grâce à plusieurs indicateurs.

  • L’accès au site web ne se fait plus via “http://nom-du-site”, mais par “httpS://nom-du -site”.
  • Dans la barre de navigation, un cadenas vert apparaît.
  • Le navigateur précise que le site est sécurisé.

D’ici quelques semaines, les sites web non sécurisés seront signalés aux utilisateurs.

Le référencement

Pour un référencement web réussi, il est essentiel de respecter certains points, qui peuvent sembler basiques, mais essentiels.

1 – La sémantique

Le travail d’un intégrateur web (développeur HTML/CSS) consiste à non seulement donner vie à un site, mais aussi à lui donner du sens en utilisant des balises spécifiques et une structure logique en imbriquant les éléments dans des sections, des articles, des paragraphes, titres, etc.

Cette étape de la conception s’appelle la sémantique web. En respectant correctement la hiérarchie, les moteurs de recherche arrivent à mieux comprendre le code et par conséquent augmentera votre position dans les SERP’s.

2 – le contenu

La création d’un site web nécessite du contenu textuel et visuel. Il doit être pensé non seulement pour vos visiteurs, mais également pour le référencement avec l’utilisation d’une hiérarchie logique et clair (utilisation de titres), des mots clés spécifiques voir des phrases complètes permettant de faciliter une recherche spécifique sur le web (la longue traîne).

Les éléments graphiques à utiliser lors de la conception du design doivent être choisis avec soin. Trop de contenu entraîne non seulement une surcharge cognitive pour l’internaute, mais également un “alourdissement” du site, qui s’affichera lentement et gênera la navigation.

3 – Google Juice

Lorsque les robots de Google visitent votre site, il possède ce qui est appelé “Google Juice”. Pour faire simple, on pourrait comparer cela à une bouteille de jus de fruit remplie complètement, cela équivaut à une valeur de 100.

Lorsque Google arrive sur votre page d’accueil, il envoie tout son jus sur celle-ci, qui va ensuite se déverser grâce aux liens présents sur cette page. Par exemple, si sur votre page d’accueil vous avez trois liens (présentation, à propos, contact), Google va séparer son jus en 3, chaque page possède une valeur de 33 (100/3). Pour Google, chaque page de votre site a la même importance. Cependant, si sur la page présentation vous avez un lien vers la page à propos, Google va à nouveau verser du jus sur la page à propos, et ainsi augmenter l’importance de celle-ci. C’est donc cette page qui sera le mieux référencée. C’est aussi ce qu’on appelle le “maillage interne”.

C’est pour cela que lors de la conception d’un site, il faut réfléchir en amont à son maillage interne, pour définir quelles pages auront le plus d’importance.

4 – Vitesse d’affichage

Un point essentiel important à la fois pour vos visiteurs et les moteurs de recherche concerne la vitesse d’affichage du site. Il faut savoir que pour certains sites 100ms de chargement en moins équivaut à une augmentation de 1% du chiffre d’affaires.

En effet, la vitesse d’affichage influe directement le comportement de vos utilisateurs, qui sont de plus en plus impatients. Selon une étude, lorsqu’un site est trop long à s’afficher le visiteur à tendance à ne pas attendre et le quitter pour visiter un site concurrent.

De ce fait, les moteurs de recherche privilégient les sites rapides.