La boutique en ligne, une entreprise à part entière

Beaucoup de personnes qui pensent à créer leur activité, notamment dans la vente, se tournent vers la boutique en ligne.

Si vous lisez cet article aujourd’hui, c’est que vous aussi, vous vous êtes peut-être interrogé et vous avez souhaité créer votre boutique en ligne.

Avant que vous ne vous lanciez et ne créiez votre boutique, il est important de savoir ce que cela implique.

La création d’une boutique en ligne et son coût élevé

Il faut savoir qu’il existe plusieurs solutions pour créer sa propre boutique en ligne. Vous aurez évidemment plus ou moins de bons résultats en fonction de la solution choisie.

Avant de choisir une solution, il faut surtout définir son budget, car évidemment, la création d’une boutique à un coût.

Dans cet article, nous allons partir du principe que la création d’un site n’est absolument pas votre domaine, et donc que vous avez besoin d’un prestataire pour sa création (certaines personnes ont des compétences suffisantes pour mettre en place un CMS soi-même, mais attention, dans ce genre de cas il arrive souvent que beaucoup d’aspects importants du projet soient négligés par manque de connaissance sur le sujet. C’est pour cette raison que lorsqu’on se lance dans une activité de vente en ligne, il est préférable de faire appel à un prestataire spécialisé.).

Quelques solutions pour la mise en place d’une boutique en ligne

En fonction de votre budget, vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous. Si vous êtes une grosse structure avec énormément de moyens, vous aurez certainement une agence ou en interne, une équipe qui travaillera sur le développement d’un système e-commerce personnalisé.

Vous avez également le choix d’utiliser Magento (Magento est un CMS (système de gestion de contenu) axé sur la vente en ligne). C’est une solution assez coûteuse, mais très efficace.

La solution qui vous permettra d’obtenir le meilleur ratio coût/efficacité lorsque vous lancez votre boutique est l’utilisation de Prestashop (c’est un CMS de e-commerce assez complet et facile d’utilisation).

Et pour finir, vous pouvez aussi utiliser WooCommerce qui s’utilise avec le CMS WordPress. C’est une solution idéale lorsque vous vendez peu de produits.

La maintenance de votre boutique

Il est important d’avoir une maintenance pour votre boutique en ligne. Il faut savoir que vous êtes responsable des données clients qui transitent sur votre site, c’est pourquoi vous devez impérativement faire des backups réguliers (des sauvegardes) et maintenir à jour votre boutique afin de pallier à d’éventuelles failles de sécurité.

Les boutiques en ligne et la conformité avec la législation

Au-delà de son aspect coûteux, il ne faut pas oublier que la création d’une boutique en ligne équivaut à la création d’une entreprise à part entière.

Il faudra donc prendre en compte, en plus des obligations légales et des charges normales d’une entreprise, les obligations liées au web.

Quelles sont les obligations de l’e-commerçant ?

RGPD / GDPRAfin de vous protéger et de protéger vos clients, la loi française et européenne vous oblige à respecter certaines règles sous peine d’amendes, voir, dans de rares cas, des peines d’emprisonnement.

Les mentions obligatoires pour tous

Tous les sites web, qu’ils soient marchands ou non, doivent respecter ces règles de base :

  • Les mentions légales et mentions obligatoires doivent y figurer (cliquez ici pour un exemple de mentions légales). Vous pouvez retrouver notre article mentionnant les mentions obligatoires en cliquant ici.
  • La loi sur les cookies (la loi indique que vous devez informer les internautes de la finalité des cookies, les utilisateurs doivent vous donner leur consentement et vous êtes dans l’obligation de leur fournir un moyen de les refuser avant de déposer ou de lire un cookie).
  • La loi Hamon (voir la partie sur la loi Hamon sur l’article « Les sites de e-commerce et la conformité avec la législation française »).
  • La RGPD (réglementation générale sur la protection des données).

Les mentions obligatoires pour un e-commerçant

Lors d’une activité commerciale, un certain nombre de mentions sont obligatoires :

  • Numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS)
  • Numéro individuel d’identification fiscale (numéro de TVA intracommunautaire)
  • Les conditions générales de vente (CGV)
  • Les prix en TTC en euros (pour de la vente aux particuliers)
  • Frais et dates de livraison
  • Modalités de paiement
  • Service après-vente
  • Le droit de rétractation (de 14 jours lors de la vente de produits)
  • La durée de l’offre

Votre activité, une activité à part entière

Maintenant que nous avons vu la plupart des détails techniques liés à la création de la boutique, il faut penser au reste. C’est-à-dire, à votre activité.

Il ne suffit pas de créer une boutique et de passer ensuite son temps à attendre les ventes.

Tout d’abord vous devez prendre en compte quelques autres contraintes liées directement au métier de commerçant en ligne.

Quelles sont les contraintes du e-commerçant ?

Le e-commerçant, comme tout commerçant doit :

  • Dans une activité de revente :
  • Dans une activité de vente de produits artisanaux que vous confectionnez vous-même, vous aurez aussi à gérer la confection de vos produits.

Au-delà de la gestion basique d’une boutique, vous aurez également à gérer toutes les actions ponctuelles ou de longs termes telles que des promotions, des soldes ou toute autre action liées à un événement particulier (fête des pères par exemple).

Votre site web après sa mise en ligne

En dehors des contraintes liées directement à l’activité d’un commerçant, votre site web nécessite un entretien régulier.

En effet, vous pouvez avoir un site vraiment magnifique et fonctionnel, cependant, si personne ne sait qu’il existe, vous ne risquez certainement pas de faire des ventes.

Alors, la question est simple, comment faire pour effectuer des ventes ?

La réponse en elle-même est très simple, il suffit de faire vivre votre site et de communiquer avec vos clients potentiels.

Le référencement

Nous ne pouvons pas créer un site web sans parler de référencement. Pour répondre plus précisément à la question précédente, le référencement est la base même de votre travail et c’est également le plus long et contraignant.

Tout simplement parce que le référencement d’aujourd’hui nécessite de la rédaction de contenu, mais pas n’importe comment. Le contenu doit être bien rédigé, en bon français, il doit être intéressant pour vos utilisateurs et doit contenir vos mots clés.

En bref, c’est un travail de titan qui s’effectue jour après jour, et ce, pendant toute la durée de vie de votre projet.

Vous pouvez en apprendre plus sur le référencement en lisant la suite d’articles sur le référencement de base SEO.

La gestion de vos contenus

Vous devez passer du temps pour la mise en ligne de vos produits. Il est important que vos produits aient le maximum de renseignements.

Tout comme préciser au-dessus, pour que vos produits soient trouvés, il faut qu’ils soient référencés, et cela passe par du texte.

Il ne faut donc pas négliger vos fiches produits.

Les photos produit

Au début de l’article, nous avons un peu parlé des coûts. Les photos produits, sont une des raisons pour laquelle vous risquez d’augmenter fortement vos charges.

Il faut savoir que la photo produit est un élément essentiel de la vente. Le client à distance ne peut pas manipuler le produit, il est alors très important de pouvoir tout de même voir votre produit.

Attention parce que les photos de mauvaise qualité, les photos mal prises et qui ne font absolument pas professionnelle sont un des facteurs de refus d’achat de la part de vos clients potentiels.

Mettons-nous deux minutes à la place des clients et demandons-nous quels sont nos critères lors d’un achat sur le web. Cela vous permettra de savoir ce qui est important pour vos clients.

La communication

Nous allons terminer de voir les bases d’un e-commerce en parlant de la communication.

Comme dit précédemment, votre site peut être super beau et fonctionnel avec des produits très intéressants, si votre cible potentielle ne sait pas que vous existez, c’est comme si votre site n’existait pas.

Pour pallier à ce problème de visibilité, en dehors des actions de référencement que vous allez mener, il y a une partie très importante qu’il ne faut pas négliger : votre communication.

Vous devez donc communiquer par tout les moyens possibles (et adapter à votre cible évidemment) avec vos clients potentiels.

Cela peut être de la communication via les réseaux sociaux, via des supports print (flyers, carte de visite, plaquette de tarifs, etc.), via les médias locaux ou nationaux (radio, journaux, magazines), via des influenceurs (par exemple, youtubeurs beauté pour des produits cosmétiques), publicité télévisée.

Voici quelques liens utiles :

En conclusion

La création d’une boutique en ligne nécessite beaucoup de moyens financiers, mais également beaucoup d’investissement en temps.

Si vous souhaitez lancer votre activité comme e-commerçant, n’oubliez pas les étapes essentielles :

  • La création d’une boutique en ligne en choisissant la meilleure option pour vous.
  • Effectuer une maintenance régulière du site (backups et sécurité)
  • Respectez les obligations légales du e-commerçant afin de vous protéger et de protéger vos clients.
  • Gérez sérieusement votre activité, de la même manière que vous géreriez un magasin physique.
  • N’oubliez pas de vous occuper régulièrement de votre site après sa mise en ligne (référencement, gestion de vos contenus, communication, etc.)